Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laasan ni kichri

(riz à à l’ail vert)

Le kichri, chez nous, c’est comme les chapattis ou la baguette, un mets que nous consommons quotidiennement. C’est un plat presque aussi vieux que Mathusalem.

Le kichri, c'est pas  2/3 de riz et 1/3 de mung dhal mélangés et cuits comme un riz nature auquel on  peut ajouter toutes sortes de garnitures qui le réhaussent.

Pour cette fois-ci je vous propose la version avec l’ail vert, que l’on trouve souvent dans les épiceries asiatiques.

Dans ma ville natale, Tamatave, personne, même ma mère ne connaissait l’ail vert. C’est mon mari, originaire de Morondava qui me l’a fait connaître et m’a montré comment le préparer.

Un jour, je l’ai préparé pour le club d’amis auquel appartenait mon père. Ces amis l’apprécièrent beaucoup.  Du coup, je l’ai refait ici, à Paris, pour un repas à l'occasion d'une cérémonie religieuse.

Ce n’est pas un plat que l’on propose habituellement dans ce genre de repas.

Les invités ont été très agréablement surpris. A tel point que, le lendemain, la femme de notre prêtre, qui n’avait pu venir, m’avait appelée pour me demander ce que j’avais bien pu préparer à son mari pour qu’il en parle autant !

Sachez qu’en hiver, consommer de l’ail vert est bénéfique pour la santé et permet d’affronter les grands froids.

A votre tour, essayez de le faire selon les explications ci-dessous et vous me direz dans vos commentaires si vous avez aimé.

 

Ingrédients pour 8 à 10 pers

  • 750 g de riz long basmati
  • 250 g de mung dhal
  • 250 g de beurre réduit en ghee (beurre clarifié)
  • 3 œufs
  • 1 sachet d’ail vert (épiceries asiatiques)
  • 1 càc de curcuma
  • Sel

 

 

Mélangez le riz et le dhal. Lavez et laissez tremper une heure ou, selon le temps, ½ heure. 

 

Effilochez chaque branche d’ail vert avec une épingle ou une aiguille à coudre. Emincez-le ensuite finement.

 

Faites cuire le mélange dhal et kichri comme vous le faites pour le riz nature, en ajoutant le sel et le curcuma.

Pour mesurer l’eau, je me sers de mon doigt. Si l’eau est à hauteur de la phalange du milieu, c’est bon.

 

Quand le riz est cuit et qu’il se forme des gouttelettes d’eau par-dessus, retirez du feu et faites un petit creux au milieu du riz.

Mettez-y les œufs crus, puis l’ail émincé par-dessus. Versez ensuite le beurre clarifié (il faut qu’il soit très chaud).

Ensuite mélangez énergiquement et remettez sur feu très doux ou même au four.

 

Vérifiez la cuisson du riz. J'aime que le kichri soit mou et donc n'hésitez pas à rajouter un peu de beurre et/ou d'eau si nécessaire avant de remettre sur le feu.

 

A noter : vous pouvez n'utiliser que les jaunes d'oeuf en ajustant leur quantité. A la place du mung dhal, vous pouvez aussi utiliser des lentilles corail.

Il existe deux sortes de mung dhal avec ou sans peau. Celui à peau verte est meilleur pour le kichri.

 

Dernière modification le mardi, 28 novembre 2017 07:07 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open