Évaluer cet élément
(5 Votes)

Sirkhoumo

(lait aux dattes et aux vermicelles)

Le sirkhoumo est lié à l’une de nos traditions du Ramadan. 

Le jour de l’Aïd, après la prière du matin, il symbolise la fin du jeûne. 

 

Il se prépare dès la veille au soir, dans de grandes marmites, pour au moins 500 personnes. Il faut plusieurs heures de cuisson à feu doux. 

 

Rien que le fait de prononcer le nom de cette boisson festive, les yeux brillent, les papilles se dilatent. C’est dire à quel point ce moment est attendu avec impatience ! 

 

Après tout, c’est la récompense de tout un mois de privations.

 

Celui qu’on prépare à la maison est meilleur que celui de la Mosquée… qui est souvent raté ! mais qu’importe, nous préférons tout de même ce dernier parce qu’on le déguste dans notre lieu saint et avec nos amis et proches. 

 

A la maison, la tradition veut que l’on offre ce breuvage à tous ceux qui viennent présenter leurs vœux pour les remercier. 

 

 Ingrédients pour 10 à 12 personnes :

  • 2l de lait frais entier
  • Environ 200 g de vermicelle ou cheveux d’anges
  • 10 à 12 dattes (préférez celles qui ne sont pas enrobées de sucre ou de miel)
  • 100 g de raisins secs 
  • 1 boîte de lait concentré sucré
  • 100 g d’amandes en poudre
  • qqs filaments de safran ou une petite pointe de safran en poudre
  • Beurre

 

 

Faites dorer (attention, cela ne doitpas roussir) les vermicelles dans un peu de beurre. Retirez et égouttez ensuite sur un papier absorbant.

 

Coupez les dattes en lamelles.


Mettez le lait dans une casserole et faites-le un peu épaissir. 

 

Sucrez-le ensuite à votre volonté, avec la boîte de lait concentré. 

 

Ajoutez les vermicelles, les dattes, les raisins, le safran. 

 

Laissez bouillir quelques minutes. 

 

Il faut le laisser assez liquide car, en refroidissant, le lait est absorbé. 

 

Si vous voulez l’épaissir un peu sans trop le sucrer, ajoutez un peu de crème fleurette ou de crème liquide après cuisson. 

 

Laissez un peu refroidir tout en tournant de temps en temps pour que la pellicule de lait ne se forme pas au dessus.

 

Au moment de servir, saupoudrez de cardamome et d’amandes en poudre, à votre guise.


A noter : Certains aiment le sirkhoumo froid, comme un dessert. Personnellement, je le préfère juste un peu chaud. Il révèle alors toutes ses saveurs endormies.

Dernière modification le dimanche, 03 juillet 2016 09:43 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open