Évaluer cet élément
(6 Votes)

Gulab Jamboos

On sert souvent ces petites pâtisseries sucrées lorsqu'on reçoit. Elles peuvent être prises en entrée (en Inde,on alterne le sucré et le salé) ou en dessert. Autrefois, j'en faisais régulièrement. A force, elles étaient devenues tellement indissociables de mes invitations que j’ai arrêté pendant un temps de les faire. Je les redécouvre depuis peu, avec beaucoup de plaisir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients pour 30 à 35 pièces

  • 750 g de pommes de terre à chair farineuse (Bintje, spuntas ou autre)
  • 1 boîte de lait en poudre entier de type Régilait (Env. 300 g)
  • 4 c à s de beurre clarifié au préalable (ou fondu)
  • 2 c à s de farine
  • 2 c à s de farine de riz
  • Une boîte de malai (crème Nestlé ou celle qu’on trouve dans les épiceries turques).
  • ¾ d’un sachet de levure chimique (j’utilise la levure rose Alsa)
  • 2 œufs
  • Une pincée de safran
  • Une pincée de cardamome moulue
  • De l’huile à friture (neutre)
  • Le sirop
  • 500 à 700 g de sucre en poudre ou cristal
  • 2 grands verres d’eau
  • Safran (en filament ou en poudre) à doser en fonction de la couleur désirée.

Lavez et cuisez les pommes de terre. Les réduire en purée. Ajouter le lait en poudre, les œufs, le beurre, la crème les deux farines, la levure et les épices et amalgamez bien le tout.

Formez une pâte souple et brillante. Si besoin, vous pouvez ajouter un peu de lait tiède (en gouttelettes) et continuer à pétrir, jusqu’à ce que la pâte brille.

Faites chauffer l’huile dans une poêle remplie aux ¾. (Si elle n’est pas assez remplie, vos jamboos risquent de toucher le fond et d’avoir des marques).

Faites des petites quenelles avec la pâte (attention, elles gonflent à la cuisson) et tournez-les dans tous les sens pour qu’elles soient colorées uniformément. Retirez-les quand elles sont bien dorées et continuez ainsi jusqu’à épuisement de la pâte.

Préparez le sirop de sucre : dans une casserole, le sucre et l’eau à chauffer. Laissez bouillir et vérifiez au fur et à mesure la consistance. Lorsque le jus commence à coller entre les doigts, éteignez le feu. Ajoutez le safran et la cardamome. Laissez refroidir.

Une petite astuce pour vous assurer que le sirop enrobe bien les jamboos : mettez les quenelles dans une ou plusieurs boîtes : versez le sirop dessus en assez grande quantité car il va être absorbé (gardez en un peu pour le service ou refaites une petite quantité si besoin). 

Ensuite fermez bien vos boîtes. Il vous suffira de les tourner dans tous les sens pour que le sirop enrobe uniformément les quenelles. Laissez ensuite les quenelles reposer environ 8 à 9 heures pour bien s’imprégner du sirop. Il vous suffira de retourner les boîtes de temps en temps.

Au moment de servir faites tiédir le sirop restant. Vous pouvez réchauffer vos jamboos au micro-ondes si vous le souhaitez, mais quelques dizaines de secondes seulement, pour qu’ils gardent un peu de croustillant. Versez ensuite le sirop tiédi en filet dessus ou passez-les rapidement dedans avant de servir.

N.B : On peut faire des jamboos avec de la purée en poudre, mais leur consistance à l’intérieur ne sera pas tout à fait la même qu’avec des vraies pommes de terre.  Gardez cette solution pour les jours où vous êtes pressés.

 

Dernière modification le lundi, 12 janvier 2015 15:49 Écrit par 

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire bilkiss mercredi, 24 décembre 2014 09:07 Posté par bilkiss

    Bonjour Pierre,
    On peut la mettre en complément du safran ou à la place, selon son désir. Personnellement, je n'aime pas trop l'odeur. Je préfère le safran car c'est une épice chaleureuse. L'eau de rose, a tendance a rendre le jamboo plus froid. Ceci dit, ce n'est qu'une sensation personnelle.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Pierre jeudi, 18 décembre 2014 15:55 Posté par Pierre

    Bonjour Bilkiss,

    Mettez-vous de l'eau de rose dans votre sirop ? Les jamboos que je commande dans les restaurants indiens ont souvent une senteur de rose.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open