Évaluer cet élément
(4 Votes)

Kheer

(Riz au lait à l’indienne)

Le kheer est symbolique chez nous. On le sert notamment aux repas de funérailles. 

Ce dessert est aussi à l’origine d’une légende. 

Il était une fois un couple de bûcherons musulmans du Gujerat qui vivait dans la plus grande misère. 

Un jour, le mari décide d’aller dans la ville voisine pour essayer de se sortir de cette situation. 

Plusieurs mois passent sans qu’il donne de ses nouvelles. 

Sa femme, désespérée, implore alors Dieu en chantant un cantique. Elle lui fait la promesse de préparer du kheer et des puris* chaque 22e jour du mois de la naissance de Mahomet, si son mari revient. C'est alors que ce dernier trouve un trésor en abattant un arbre. Il retourne aussitôt chez lui, faire part de sa découverte à sa femme, qui comprend que son vœu a été exaucé et remercie le ciel de toute son âme. Depuis, nous avons conservé le rite du Kheer-Puris

Bien sûr, nous appelons tous la fortune de nos vœux, moi la première ! mais la fortune n'est pas toujours celle que l'on pense et parfois les plus riches ne sont pas les plus heureux.

Quoi qu’il en soit, voici la recette du kheer pour tous ceux et celles qui veulent attendrir Dame Fortune.

 Ingrédients pour 6 à 8 personnes

  • 1,5 l de lait frais entier
  • 1 tasse pleine de riz
  • 1 boîte de lait concentré sucré
  • 2 càs de ghee
  • 1 toute petite pincée de sel
  • 1 boîte de lait concentré non sucré ou de la crème liquide
  • Safran, cardamome, amandes et/ou pistaches en poudre pour la décoration

 

Faites cuire le riz dans de l’eau en ajoutant la petite pincée de sel et le ghee (ou du beurre fondu). 

Rajoutez un peu de lait, il faut que le riz soit mou.

Dans une casserole, versez le lait, mettez le riz et laissez bouillir tout en remuant de temps en temps pour que ça n’attache pas. 

Attention, il vous faudra de la patience mais n’oubliez pas que la fortune est au bout !

Lorsque le riz commence à épaissir, sucrez avec le lait concentré sucré, à votre convenance. 

Goûtez toujours avant d’en rajouter (n’oubliez pas de prendre en compte la crème liquide que vous allez ajoutez ensuite).

Continuez à bien remuer. 

Ensuite, versez la boite de crème liquide ou de lait concentré non sucré. 

Regoûtez.

Dès que les bulles commencent à se former, retirez la casserole du feu et versez dans des verrines ou dans une grande coupe. 

Laissez refroidir un peu et décorez avec le safran en poudre, la cardamome moulue fraîchement, les amandes et/ou pistaches en poudre.

 

* les puris sont de petites galettes frites.

 

Dernière modification le dimanche, 14 juin 2015 10:08 Écrit par 

3 Commentaires

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open