Évaluer cet élément
(5 Votes)

Karmo

(riz sucré au yaourt)

Le mois de la naissance du prophète est un mois particulièrement béni pour moi. Durant tout le mois, nous préparons un entremets qui ressemble un peu dans sa consistance au riz au lait français, sauf qu’il est préparé avec du yaourt. Je dois l’avouer, c’est un de mes plats préféré pour son goût à la fois sucré et acide. Mes enfants me taquinent souvent car je suis capable de manger le plat à moi toute seule !

Le karmo ou calamro constitue une tradition très importante chez nous. Pour célébrer notre prophète Mahomet, nous le préparons tous les jeudis du mois de sa naissance. Chacun mange le karmo après avoir fait la prière, spécialement au 12e jour, qui marque son anniversaire.

Inutile de vous dire que je le célèbre avec une dévotion... toute gourmande!

Ingrédients pour 3 à 4 personnes

  • ½ tasse de riz
  • 2 à 3 pots de yaourt*
  • 1 boîte de lait sucré
  • Env ½ tasse de ghor** râpé
  • 2 à 3 càs de crème fraîche épaisse
  • 1 pincée de safran
  • ½ càc de cardamome moulue
  • 1 bonne poignée de raisins secs
  • des graines de grenade pour décorer
  • 1 pincée de sel
  • 1 noix de beurre

Le secret du karmo réside dans la balance entre l’acidité et la douceur. C’est la partie la plus difficile et elle dépend souvent du goût de la personne qui cuisine. Personnellement j’aime que le goût acide soit prononcé.

Faite cuire le riz avec une petite pincée de sel. Il doit être assez mou donc ne laissez pas évaporer toute l’eau. Il en faut de toute façon un peu pour dissoudre le ghor râpé ensuite.

Retirez du feu et ajoutez le yaourt. Continuez à bien malaxer le tout avec une cuillère ou même les doigts. Sucrez avec le lait concentré sucré à volonté. Allez-y mollo, en goûtant au fur et à mesure. Le goût peut rapidement passer d’aigre à sucré.

Ajoutez de la crème fraîche épaisse, modérément (le goût du yaourt doit rester dominant). Vous pouvez aussi choisir du fromage blanc.

Ajoutez un peu de raisins secs et des amandes hâchées ou moulues et parsemez de graines de grenades.

Il ne vous reste plus qu'à déguster. Un petit conseil, replongez en enfance et n'hésitez pas à vous en lécher les doigts !

Les mesures sont approximatives mais tout est à volonté. On goûte et on ajoute ou réduit l’un ou l’autre des ingrédients. Comme je vous le disais, tout le secret du karmo réside dans l’art de l’équilibre.

* Choisissez une qualité de yaourt acide. Autrefois, je prenais du Kremly, mais on n’en trouve plus. On peut aussi opter pour le yaourt grec qui a l’avantage d’être onctueux. Si vous avez une épicerie turque à côté de chez vous, vous pouvez aussi en prendre chez eux. Ils sont suffisamment acides.

** Le ghor ou jaggery est un bloc de sucre de canne à sucre non raffiné. Son goût et sa consistance sont très différents du sucre blanc que l’on connaît ici. On trouve ce sucre dans les épiceries indiennes. Choisissez plutôt celui qui n’a pas de sel dans sa composition.

Dernière modification le mardi, 21 juin 2016 13:42 Écrit par 

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire bilkiss samedi, 26 décembre 2015 09:05 Posté par bilkiss

    En fait, il ne s'agit pas du yaourt à boire mais de celui qu'ils vendent en boîte de 500g à 1 kg. Il est nature mais plus épais et acide que les yaourts du supermarché. pour le chas, c'est effectivement la meilleure recette. Et pour digérer c'est excellent, surtout en cette période!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Christiana Fakra lundi, 21 décembre 2015 14:18 Posté par Christiana Fakra

    Hello Bilkiss,,
    Je trouve le yogourt turque trop salé, en tout cas dans la version à boire que j'aime beaucoup. Je fais comme Ma faisait pour faire du chas (lassi): yogourt et eau dans un verre et une pincée de cumin puis je tourne avec une fourchette -- simple et délicieux ! Les gens en redemandent surtout quand on fait des plats assez riches pour la naissance d'un autre prophète fêtée le 25 décembre.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open