Évaluer cet élément
(5 Votes)

Tchirepki 

(Crème de potiron)

On peut cuisiner le potiron en plusieurs versions, sucrées ou salées. Quelle que soit la manière choisie, il est très facile à cuisiner et possède de nombreuses vertus pour la santé. On peut le cuire en gratin, soupe, purée ou en faire une sauce ou un curry que l’on dégustera avec des rotlas, rotlis ou du kichri (un riz aux dahls), en halwo ou en dessert. 

Chez mes parents, on le voyait surtout en dessert. Ma mère en faisait souvent et nous nous régalions. La crème en elle-même est très facile à préparer et nécessite peu d’ingrédients. C’est plus une question de coup de main. Les personnes d’autrefois avaient ce don du coup d’œil. La jeunesse d’aujourd’hui n’a plus la patience de rester longtemps près du feu, ce qui fait que la crème reste inachevée. 

 

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

  • Une belle tranche de potiron
  • 1l de lait entier
  • Du lait concentré sucré à volonté
  • 1 boîte de crème fleurette ou de crème de coco de type Kara de 20 cl.
  • 1 gousse de vanille
  •  qqs graines moulues de cardamome

 

Coupez le potiron en morceaux pas trop gros*. 

Versez-les dans une casserole et recouvrez-les de lait. 

Ajoutez la gousse de vanille. 

Faites cuire à feu doux en remuant de temps en temps.

 

Au bout d’un moment les morceaux se transformeront en filaments. Il ne restera alors que quelques morceaux entiers.

 

Sucrez à volonté avec le lait concentré sucré (je n’ai pas mis de mesure car cela dépend souvent du potiron). 

Puis, quand le potiron est cuit, ajoutez la crème fleurette ou coco. 

Personnellement, je le préfère avec la crème fleurette. La sauce est onctueuse et a bon goût. 

 

Attention le potiron absorbe beaucoup, donc laissez-le un peu liquide ou, si besoin, rajoutez du lait ou de la crème fleurette ou coco. 

Saupoudrez de cardamome et laissez reposer un moment.

 

Vous pouvez la mettre au frais avant de servir. 

Personnellement je la préfère tiède.

 

Régalez-vous… comme moi qui ne me rassasie jamais de cette crème au point de manger presque tout le bol à moi toute seule !

 

* Le potiron cuit assez vite. Ne coupez pas les morceaux trop petits pour que le lait ait le temps d’épaissir. 

 

Dernière modification le dimanche, 26 février 2017 13:14 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open