Évaluer cet élément
(7 Votes)

Barri

( flan aux œufs)

Le barri est un flan aux œufs, un dessert que nous connaissons tous, parmi les plus faciles à faire et apprécié des petits comme des grands.

Lorsque je l’ai préparé pour la première fois, je devais avoir 18-20 ans. C’était le mois de ramadan. Ma mère nous avait fait du kheer mais, après avoir partagé entre famille et amis, il n’en restait plus suffisamment pour ses œuvres de charité. Elle était très fatiguée ce jour là et m’a demandé de préparer quelque chose pour compléter. J’ai donc préparé un barri à ma manière.  Ce fut une réussite qui étonna même ma mère. Le succès grandissant, les amies de maman me sollicitaient souvent pour et m‘offraient des cadeaux , ce qui n’était pas pour me déplaire !

A l’époque, on cuisait tout au charbon, sur un sigri (sorte de réchaud/barbecue à la mode malgache), car il n’y avait pas de four. Même les gâteaux. A mon arrivée à Paris, j’ai continué à en faire, au début, sur un sigri que j’avais ramené de Madagascar. Comme les produits ici sont d’une toute autre qualité, avec toutes sortes de crèmes notamment, c’était un délice. Mais quand notre sigri a rendu l’âme j’ai cessé d’en faire.

Après toutes ces années ( 40 ans presque), j’en ai fait dernièrement pour notre nouvel an. Ce n’était pas le même qu’autrefois car la cuisinière et le mode de cuisson ont changé mais c’était plutôt bon. Alors je vous en livre la recette.

Ingrédients pour 8 à 10 personnes

  • 6 gros œufs ou 8 petits
  • 1 l de lait entier
  • 1 boîte de lait concentré sucré
  • 1 brique 20 cl de crème fleurette ou liquide
  • 1 petite boite de lait concentré non sucré de type Régilait
  • 1 gousse de vanille (soit coupée  en très petits morceaux, soit sa pulpe)
  • De la cardamome moulue pour décorer et/ou une pincée de safran en poudre

 

Faites bouillir le lait entier, laissez-le épaissir puis refroidir.

Battez les œufs au fouet en y ajoutant la crème, le lait concentré non sucré et la gousse de vanille.

Sucrez selon votre goût avec la boîte de lait concentré sucré. Mélangez ensuite le lait.

Comme je vous l’ai dit plus haut, autrefois nous n’avions pas de four.

Alors nous mettions une marmite pleine d’eau sur le réchaud de charbon et versions la préparation dans un plat rond et creux que nous posions sur la marmite.

Le flan cuisait ainsi doucement à la vapeur. 

On mettait dessus des biscottes écrasées en poudre avec un peu d’amandes moulues. Puis les biscottes sont passées de mode pour ne laisser que les amandes moulues.

Sur le couvercle on mettait des charbons, pas trop, pour ne pas brûler le dessus.

Aujourd’hui, je fais d’abord cuire de la même manière sur un feu à gaz ou à induction. Je laisse prendre le flan .

Quand il est aux presque cuit (cela peut prendre une ou deux heures voire plus), je le mets au four dans un bain-marie pour achever la cuisson du dessus.

La mode des amandes étant également passée, je mets du sucre pour qu’il caramélise. Si vous avez un chalumeau vous pouvez le faire en fin de cuisson comme pour une crème brûlée.

Retirez votre flan du four alors qu’il est encore tremblotant car il durçit en refroidissant. Mettez-le au réfrigérateur quelques heures et coupez-le ensuite en losanges.

 

Astuce : pour retirer les morceaux correctement servez-vous d’une pelle à gâteau et retirez un bout sur le côté. Laissez bien refroidir pour récupérer les morceaux plus facilement. 

 

A noter : à la place du sucre, certains utilisent des bonbons acidulés multicolores qu’ils concassent et saupoudrent sur le barri.

Il existe aussi des perles de sucre simples ou multicolores que vous pouvez écraser de la même façon.

Chez nous, les enfants préfèrent le côté fondant du barri, du coup j’évite car les bonbons rajoutent du croquant.

Dernière modification le dimanche, 12 novembre 2017 08:34 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open