Pain perdu et sa crème de lait

dimanche, 17 décembre 2017 00:00
Évaluer cet élément
(5 Votes)

Pain perdu et sa crème de lait

L’année se termine tant bien que mal et c’est le cœur plein d’allégresse que nous nous apprêtons bientôt à fêter Noël. 

Quel que soit notre état d’âme, triste ou joyeux. La nativité a le pouvoir d’apaiser toutes les douleurs. C’est une renaissance : toute la famille se réunit autour d’une grande tablée, depuis le patriarche jusqu’au dernier membre de l’arbre généalogique.

En cette nuit où tous les cœurs battent à l’unisson, quelle que soit leur race ou religion, nous prions pour que l’année 2018 qui pointe son nez nous apporte la paix, qu’il y ait moins de souffrances et que les uns et les autres se rapprochent. Après tout, nous sommes tous frères et sœurs. Chantons tous ensemble l’avènement et prions pour un avenir meilleur.

 

Dans la tradition française, nous devons avoir 13 desserts pour que l’abondance nous sourie. Nous avons le choix, il en existe tellement dans les livres et depuis que nous avons Facebook ! Mais à notre époque, il n’y avait ni télé ni Internet et il n’y avait pas autant de fans de cuisine. On se contentait de se transmettre quelques recettes classiques de mère en fille. Puis, petit à petit, après avoir appris à lire et à écrire, notre savoir culinaire s’est aussi développé. 

Aujourd’hui, je vous livre une recette de pain perdu enrichi qui pourra figurer à votre table de Noël ou du nouvel an. Elle est à la fois simple, riche et festive. A l’origine, ma mère a mis au point cette recette parce qu’il restait toujours du pain rassis chez nous. Elle l’a perfectionnée au fur et à mesure. Depuis, ce plat est devenu un classique que l’on prépare notamment pour les grandes réceptions. Je l’avais ainsi réalisé pour le mariage de ma nièce. Je le refais souvent à l’occasion des fêtes de fin d’année. 

 

Ingrédients pour environ 10 à 12 pers

  • 1 grand pain pas trop cuit, rassis, coupé en tranches.
  • 205 g de beurre transformé en ghee (beurre clarifié).
  • 1 l de lait entier
  • 1 petite bouteille de crème fleurette
  • Lait concentré sucré (à volonté)
  • 1 petite boite de lait concentré non sucré (de type Régilait).
  • Un peu de vanille ou de cardamome
  • Une pincée de safran
  • Amandes effilées ou en poudre et raisins secs pour la décoration

 

 

Faites chauffer un peu de ghee en rajoutant le reste petit à petit, car le pain absorbe beaucoup, et faites frire les tranches de pain. Elles doivent être bien dorées sans être brûlées.

 

Faites épaissir le lait à feu moyen ou doux et sucrez-le avec la boîte de lait sucré. Ajoutez le lait non sucré, la vanille ou la cardamome et une pincée de safran (pas obligatoire).

 

 

Un peu avant la fin, ajoutez la crème fleurette (prévoyez d’en rajouter un peu au moment du service).

 

Lorsque le lait est épaissi mais encore un peu liquide, versez-en la moitié sur les tranches de pain et laissez-les bien s’imprégner.

Elles vont consommer tout le lait rapidement. Rajoutez-en un peu si besoin.

 

Faites épaissir encore un peu le lait restant.

 

Au moment de servir, rajoutez cette crème de lait où vous aurez mélangé un peu de crème fleurette sur les pains.

Saupoudrez de raisins secs préalablement trempés et d’amandes effilées ou en poudre.

Vous pouvez aussi décorer de filaments de safran (dans ce cas, n’en mettez pas dans le lait)

 

C’est un dessert simple et facile, qui nécessite peu d’ingrédients, mais son goût incomparable lui donne le mérite d’avoir sa place aux festivités.

 

 

En plus, il est apprécié des petits comme des grands. Alors à vos casseroles et j’attends vos commentaires et vos idées de desserts pour les fêtes.

Joyeux Noël à toutes et à tous.

 

Dernière modification le lundi, 18 décembre 2017 08:02 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open