Évaluer cet élément
(8 Votes)

Kachoris

Je ne sais pas faire les kachoris. C’est une spécialité hindoue délicieuse pourtant. Ma petite-nièce, elle, en raffole, et me demande souvent de les faire. Je ne pouvais malheureusement lui faire plaisir. Les recettes que je voyais dans les livres de cuisine semblaient toujours longues à préparer.

Heureusement, mon amie Djamila m’a donné sa propre recette. Elle m’a paru simple et j’ai décidé de me lancer, en ajoutant quelques petits éléments à la farce. Pour une première, ce fut plutôt réussi et je la remercie. Les invités ont apprécié, les enfants aussi. Du coup, je les refais souvent. Pour un goûter dinatoire, c’est l’idéal. Il m’en restait quelques unes, que j’ai congelées et repassées un autre jour dans un bain de fritures. Elles étaient encore meilleures. 

 

Ingrédients pour une trentaine de pièces

 Pour la pâte :

  • 375 g de farine
  • 9 càs d’huile neutre
  • une cuillerée non pleine de sel
  • De l’eau tiède (environ une tasse, parfois un peu plus selon le degré d’absorption de la farine).

Pour la farce

  • 6 à 7 pommes de terre selon la taille
  • 1 càc de curcuma
  • 1 càc d’ail pressé
  • 1 petit morceau de gingembre râpé
  • 1 càc c de sucre
  • 1 càc de graines de moutarde
  • 1 ou 2 piments verts
  • Le jus de 1 à 1,5 citrons
  • coriandre et menthe fraîches hachées.
  • De l’huile végétale pour la friture.

Les mesures peuvent être accommodées par chacun en fonction de la quantité préparée et du goût que l’on veut donner (plus épicé, plus acide…)

Préparez la pâte. Elle doit être souple. Laissez-la reposer un peu.

Pendant ce temps préparez la farce. 

Faites cuire les pomme de terre dans de l’eau. Egouttez, pelez et découpez-les en petits dés. 

Faites tremper les graines de moutarde dans un peu d’eau. 

Ajoutez l’ail, le gingembre et le piment vert épépiné et finement émincé, le curcuma et le sucre sur les pommes de terre. Mélangez délicatement.

Egouttez les graines de moutarde dans un chinois. Dans une casserole mettez 2 càs d’huile et laissez éclater les graines de moutarde. Versez le mélange de pommes de terre et faites revenir un peu (certains rajoutent le piment vert à ce moment). A vous de choisir. Hors du feu ajoutez la menthe et la coriandre finement ciselées et le jus de citron. Mélangez le tout/

Divisez la pâte en petites boules. Etalez en ronds très fins. Au milieu mettez une cuillérée de farce. Refermez comme une aumonière en fermant bien les bords. Vous pouvez rabattre le bout de l’aumonière sur les plis en mouillant avec un peu d’eau, cela évitera au kachori de s’ouvrir à la cuisson.

Laissez un peu de temps au frigo pour que la pâte prenne et se solidifie un peu. Mais ce n’est pas obligé. Faites-les frire ensuite dans une poêle avec suffisamment d’huile pour que les kachoris soient bien plongés dedans. Le feu doit être moyen pour laisser le temps à l’intérieur de cuire.

Il ne vous reste plus qu’à déguster. Personnellement je les préfère chaudes à peines sorties de la friture.

A noter : si vous décidez de les congeler, faites les cuire à moitié. (la pâte est craquante mais elle n’est pas colorée). Quand vous leur redonnerez leur bain de friture, elles finiront de cuire et seront parfaites, ni trop dures ni trop molles. Justes craquantes à souhait.

 

Dernière modification le dimanche, 27 décembre 2015 13:07 Écrit par 

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open