Évaluer cet élément
(6 Votes)

Khourdi

Le Khourdi est une merveilleuse soupe, très facile à faire, et qu’on ne se lasse pas de déguster à petites gorgées, en accompagnement d’un bon akhni. J’aime aussi beaucoup la déguster seule avec du pain trempé. Comme je vous le dis souvent dans mes recettes anciennes classiques (au risque de passer.

C’est seulement à la maison ou lors de petits dîners que j’apprécie vraiment le khourdi. En communauté, lors des repas de cérémonie, le khourdi est servi dans un grand bol où chacun puise avec sa cuillère. J’ai un peu de mal avec cette pratique car, au-delà de l’aspect hygiénique qui peut se discuter, il enlève le plaisir de la dégustation.

 A la maison, ceux qui veulent boire sont servis dans des petits bols. Lorsqu’on mange en communauté, ce n’est pas toujours possible, alors on préfère s’en passer. C’est bien dommage. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

  • 1 oignon ou 3 échalotes
  • 1 gousse d’ail haché
  • 1 grosse tomate
  • 1 chayotte ou chouchou ou des bâtonnets de morongo *(vous pouvez remplacer par une courgette)
  • 1 bâton de cannelle
  • 3 à 4 clous de girofle
  • ¼ de càc de poivre en grains
  • ½ càc de graines de fenugrec
  • 3 à 4 càs de farine de pois chiche
  • 1 petite boîte de lait concentré non sucré (on peut remplacer par 1 tasse de lait environ)
  • 1 càc de concentré de tomates
  • 2 piments rouges séchés ou frais
  • Quelques feuilles de curry
  • 1 pincée de curcuma
  • 3 à 4 càs d’huile
  • 4 à 5 tasse d’eau (ou plus si on veut une soupe plus fluide)

Hachez finement l’oignon ou les échalotes.

Pelez et coupez la chayotte ou la courgette en dés. Si c’est du morongo, coupez-le en tronçons.

Epluchez et coupez la tomate en gros quartiers. Epépinez-la.

Dans une sauteuse, faites chauffer l’huile.

Faites revenir les épices (sauf le curcuma) et les feuilles de curry.

Remuez quelques instants et mettez l’oignon à dorer légèrement avec l’ail haché.

Lorsqu’ils commencent à colorer, ajoutez la farine de pois chiches en remuant constamment.

Puis ajoutez le concentré de tomate. Mélangez bien, salez et poivrez.

Ajoutez les piments rouges et le curcuma.

Continuez à mélanger tout en ajoutant l’eau.

Ajoutez les légumes (chayotte, morongo ou courgette) et laissez cuire en remuant de temps en temps.

Une fois que les morceaux sont cuits, retirez-les et réservez-les. Filtrez le khourdi à travers un chinois tout en écrasant bien avec une cuillère pour récupérer tout le jus et les saveurs. Jetez les déchets.

Laissez refroidir et remettez les légumes. Ajoutez alors le lait concentré et remettez sur feu doux pour que les saveurs s’imprègnent bien, tout en remuant.

Ne couvrez pas car cela risque de « déchirer » votre khourdi.

Après quelques minutes, éteignez le feu et servez garni de coriandre fraîche ciselée, une pincée de garam massala et 1 pincée de piment d’Espelette ou de paprika (c’est pour la couleur).

Dernière modification le dimanche, 11 décembre 2016 09:28 Écrit par 

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Bilkiss mercredi, 04 janvier 2017 17:00 Posté par Bilkiss

    Bonjour Claire,

    En réalité, cette soupe est très facile à réaliser. on la fait presque en fin de cuisson de l'akhni. Le plus important c'est de ne pas mettre le lait trop tôt. Le reste est plutôt facile

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire FIDALY Claire dimanche, 11 décembre 2016 14:42 Posté par FIDALY Claire

    Je ne doute pas que cette soupe soit délicieuse à déguster mais Dieu que'elle est compliquée à réaliser!...

    Rapporter

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open