Évaluer cet élément
(5 Votes)

Curry de pois du Cap 

(Kabarou nou saag)

On l’appelle pois du Cap ou gros pois. Nous, nous le connaissons surtout sous le nom de « kabarou ».

Les Orientaux et même les occidentaux connaissent ce légume sec qu’on appelle aussi fève blanche. Autrefois, les gens de la génération de ma mère l’appelaient « gourpois » au lieu de gros pois. 

Le curry est l’une de ses principales utilisations. Il y a une variété ressemblante, appelée « Kabarou vert » (je pense qu’il doit s’agir de la fève en fait)  qui est un plat sans sauce, mais il faut savoir le préparer.

A Madagascar, dans certains foyers, le kabarou est quotidien, au même titre que les lentilles à la Réunion. Une famille que je connaissais avait pour tradition de le servir tous les vendredis avec une viande grillée et du riz.

Ce curry peut être bu à la cuillère. Certains se servent directement dans le plat de service, d’autres le prennent à part dans une petite coupelle. Invitée chez des amis, voyant leurs visages extasiés devant le bol du kabarou et ensuite leur satisfaction à en boire cuillère après cuillère, j’ai voulu faire comme eux. J’avoue que c’était très bon mais, ensuite, les remontées acides durant toute la soirée m’en ont dissuadée à tout jamais.


Dans ma famille, le kabarou était très apprécié mais on n’en faisait pas aussi souvent que dans les autres familles indiennes.

Je pense que vous devez avoir hâte de connaître la recette de ce succulent plat traditionnel, alors trève de discours, voici les ingrédients.

 

Ingrédients pour 6 personnes 

 

  • Env 500 g de pois du Cap
  • 1 oignon assez gros ou deux moyens
  • 3 tomates épluchées et concassées
  • 1 càs de concentré de tomates diluée dans de l’eau
  • 1 càs de pâte d’ail et gingembre
  • 1càc de graines de fénugrec (methi)
  • 1càc de graines de cumin
  • 1 càc de graines de coriandre
  • 1 càc de curcuma
  • ½ càc de piment rouge moulu (ou plus)
  • 1 càc de garam massala
  • 1 pincée de bicarbonate de soude alimentaire
  • 1 pincée d’ase fétide
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 piments verts ou rouge
  • Le jus d’1 citron vert ou jaune
  • 1 aubergine coupée en morceaux (facultatif)
  • 1 morceau de viande avec os à moelle, de type jarret de veau ou autre (facultatif)
  • Coriandre fraîche ciselée pour la décoration.

 

 

 

La veille, faites tremper les pois du cap dans suffisamment d’eau, cela les rendra plus faciles à décortiquer le lendemain.

En décortiquant, prenez soin d’enlever également le petit onglet qui se trouve au bout.

 

 

Si vous ne l’avez pas fait la veille, mettez-les à tremper un moment dans de l’eau chaude, la peau s’enlèvera également sans problème.

 

 

Faites-les cuire ensuite dans de l’eau salée. Dès qu’ils commencent à s’écraser, mixez-les en une sauce homogène après refroidissement. Réservez.

 

Faites revenir les graines dans 3 à 4 càs d’huile. Dès qu’elles éclatent, ajoutez les oignons et laissez colorer un peu.

Ajoutez la pâte d’ail et gingembre. Tournez pendant 1 minute environ puis ajoutez les autres épices*.

 

 

Ajoutez ensuite les morceaux d’aubergine, les tomates, le concentré de tomates, les feuilles de laurier ou de kari patta (si vous en avez). Laissez mijoter un peu à petit feu en remuant. 

 

 

Dès que l’huile apparaît, versez la mixture de pois du Cap. Laissez mijoter un peu à petit feu.

 

 

Ajoutez un peu de citron avant la fin de cuisson et garnissez de coriandre fraîche ciselée au moment de servir.

 

 

Note : Si vous choisissez d’enrichir avec un peu de viande, découpez la viande en morceaux et gardez l’os à moelle.

Après l’étape des oignons et épices, mettez la viande à dorer et ajoutez un peu d’eau. Une fois la viande cuite, ajoutez la mixture de gros  pois et laissez mijoter à petit feu.

 

* A part le curcuma, le piment rouge et le sel, les autres épices ne sont pas obligatoires. Vous pouvez très bien faire avec ce que vous avez dans le placard ou selon votre envie. 

Dernière modification le dimanche, 25 février 2018 16:40 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open