Évaluer cet élément
(5 Votes)

Kheema ni kitchri

(Riz aux légumes et à la viande hachée)

Le Kitchri est aux Gujarates ce que la baguette est aux Français, un plat quotidien.

Il y a plusieurs façons de le préparer. Je vous avais présenté la version à l’ail vert  il y a quelques temps. 

Aujourd’hui, je vais vous donner la recette du Kheema ni kitchri, un plat plus élaboré, qu’on prépare pour des repas familiaux ou des invitations. Il est toujours très apprécié lors des repas de la communauté.

Je me souviens qu’à une époque, chez nos parents, tous les dimanches, notre cuisinier nous préparait du kitchri sur un feu de charbon ou de bois, suant à grosses gouttes en période de chaleur. 

Ma mère et lui préparaient cette marmite avec le plus grand soin et la main large sur le beurre et les denrées nécessaires.

Mais cette marmite ne nous était pas destinée. Elle était pour un proche et sa femme qui partaient en pique-nique sur la plage. Il fallait que tout soit prêt pour 11h tapantes.

La femme, qui était une riche héritière, était reçue avec tous les égards. Elle faisait mettre la marmite encore chaude dans la voiture et partait aussitôt, sans un merci ni un pourboire pour le cuisinier.

Avec les années, les souvenirs de notre enfance et le temps du « transit » chez les parents ne s’estompent pas. On se rappelle toujours de chaque détail et le kitchri a fait remonter à la surface cette période de ma vie.

Bref, voici la recette du kheema ni kitchri. La préparation peut paraître longue mais c’est un plat facile à réaliser.

Ingrédients pour environ 6 personnes

  • 500 à 600 g de viande hachée
  • 2 grands verres de riz basmati long grain
  • ½ verre de moong dhal avec la peau
  • 1 gros oignon
  • 4 à 5 tomates épluchées et concassées
  • 1 càc de pâte d’ail
  • 1 càc de pâte de gingembre
  • ½  càc de piment moulu
  • 1càc de garam massala
  • 1 càc graines de fénugrec (methi) trempées dans un peu d’eau
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 1 càc pleine de curcuma
  • 1 sachet de macédoine de légumes surgelée ( ou, si vous préférez le frais, des petits pois, haricots verts et carottes coupées en petits dés)
  • 4 à 5 pommes de terres épluchées, coupées en grosses rondelles
  • 5 œufs
  • 2 pots de yaourt grecs ou 3 pots de yaourt velouté
  • ½ kg d’échalotes émincées 
  • 6 à 7 gousses d’ail coupées en lamelles
  • Env. 1 paquet de beurre que vous aurez fait fondre au préalable pour le clarifier (ghee)
  • 1 bouquet de coriandre ciselée.

 

 

Faites d’abord cuire la viande hachée. 

Pour cela faites revenir l’oignon émincé dans 1 c à s d’huile d’olive.

Ajoutez les graines de fenugrec, la pâte d’ail et gingembre, le curcuma, le piment moulu, le garam massala et toutes autres épices que vous souhaitez.

 

 

Ajoutez les tomates concassées. Remuez 5 min et mettez la viande que vous continuerez d’écraser avec une cuillère en bois ou le tranchant d’une spatule, pour éviter les nœuds.

Faites roussir simplement et réservez.

 

Faites frire les échalotes émincées. Réservez.

 

 

Assaisonnez vos pommes de terre de sel, poivre et paprika. Faites-les ensuite frire et réservez.

 

 

Dans une petite poêle, faites revenir les gousses d’ail coupées en lamelles dans env. 100 à 125 g de beurre clarifié auquel vous

ajouterez un peu d’huile pour qu’il ne fume pas.

Réservez en couvrant. 

 

 

Faites cuire le kichri (riz et dhal en même temps) comme du riz. Versez dessus la poêlée d’ail. Mélangez bien et laissez cuire à petit feu. 

 

 

Donnez quelques bouillons à la macédoine de légumes , un peu plus si vous avez choisi de mettre des légumes frais.

 

 

Faites durcir les œufs et écalez-les. Coupez-les en deux ou gardez-les entiers.

 

 

Mettez le yaourt dans un bol et battez-le pour le diluer un peu.

 

 

Vous êtes prêts pour le montage du kitchri.

Si vous avez un plat de service allant au four, vous pouvez le faire directement dedans, sinon dans une marmite comme pour le byriani. Le processus est d’ailleurs le même.

 

 

Commencez par une couche de kitchri, mettez ensuite une couche de viande, une couche de macédoine, un peu d’échalotes frites, de coriandre ciselée, quelques pommes de terre et quelques œufs durs. Versez par-dessus un peu de yaourt et du ghee à la louche. 

Ne vous restreignez pas au niveau du beurre, le plat en a besoin.

 

 

Renouvelez l’opération avec une deuxième couche de kichri, le reste de macédoine, pommes de terre et œufs durs. 

Saupoudrez à nouveau les oignons frits et coriandre ciselée (gardez-en un peu pour la décoration), le yaourt et le ghee.

 

 

Finissez par une dernière couche de kitchri pour sceller le plat, arrosez d’un peu d’eau (pour que le four ne dessèche pas le riz du dessus) et du ghee.

 

 

Saupoudrez d’oignons frits, couvrez et mettez au four (130-140°C) pendant une vingtaine de minutes environ.

Normalement tout est cuit, mais il faut juste que le riz soit sec et bien cuit et que les autres ingrédients aient le temps d’imprégner le riz.

 

 

Pour accompagner le plat, vous pouvez servir du kadhi (même démarche que le palidou ou le khourdi, sauf que vous mettez du yaourt une fois que la soupe a refroidi).

 

Dernière modification le samedi, 17 mars 2018 20:02 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open