Évaluer cet élément
(5 Votes)

Kaledji Bokha

(curry de rognons et foie)

 

Est-ce que vous aimez les tripes ?

Comme les enfants, vous faites la moue à l’idée d’en manger ?

Pourtant il faut bien avouer qu’ils s’arrachent dans les repas de cérémonies où on les sert. 

 

Chez nous, la coutume veut qu’on serve un curry sec avec des douceurs en entrée.

Et le khaledji bhoka fait partie des curries les plus servis.

S’il y a un curry de khaledji (foie) bhoka (rognons), c’est faire honneur aux invités. Les yeux brillent, chacun est à la recherche du bokha en laissant le khaledji de côté 

 

On le prépare souvent pour les repas célébrant une naissance.

Le 7e, 14e ou 21 jour suivant la naissance d’un bébé, on tue un mouton et on rase les cheveux du nouveau-né.

La cérémonie, qui s’appelle akiko, est suivie d’un repas durant lequel on sert la viande du mouton. Le khaledji bhoka y tient une place d’honneur

 

Le truc avec les rognons c’est qu’il faut savoir bien les préparer, les laver avec soin dans une eau vinaigrée et les laisser tremper. 

 

A Madagascar, on utilisait le rognon de bœuf – il se prête plus au curry – mais ici, avec les produits chimiques, la vue même du rognon de bœuf nous rebute. Il est immense, dégoûtant… Impossible de mettre ça dans sa bouche.

 

 

On se sert donc du rognon de veau ou de mouton, plus petit et joliment coloré. La recette pour le préparer est toute simple, je vous la donne ci-dessous. 

Au quotidien, ce curry accompagne parfaitement le kichri (un riz au dhal)

 

Ingrédients pour 5 à 6 pers

 

  • 1 rognon (2 s'ils sont petits)
  • 500g de foie de veau
  • 2 oignons
  • 3 tomates
  • 1 petite boite de concentré de tomates
  • 1 c à c de curcuma
  • 1 c à c de piment en poudre
  • 1 c à c de coriandre en poudre
  • ½ c à c de cumin en poudre
  • 1 piment vert ou rouge épépiné et émincé
  • Env 1 c à c pleine (ou plus si vous aimez) d’ail moulu
  • Encv 1 c à c pleine de gingembre moulu
  • 1 c à c d’amchour (poudre de mangue)

 

Emincez les oignons. Epluchez les tomates et concassez-les

 

Coupez les rognons et le khaledji en petits morceaux après les avoir bien lavés.

 

Blanchissez-les à l’eau bouillante pour faire partir l’odeur du mouton. Jetez l’eau après les avoir égouttés.

 

Dans une marmite, mettez environ une louche d’huile et faites revenir les oignons. Dès qu’ils commencent à colorer un peu, ajoutez l’ail et le gingembre puis le piment.

 

Faites revenir 2 à 3 minutes puis ajoutez le curcuma, le piment en poudre, la coriandre et le cumin.

 

Ajoutez également le concentré de tomates et remuez encore quelques minutes.

 

Ajoutez ensuite les tomates concassées et laissez sur le feu en couvrant la marmite et en remuant de temps en temps. Ecrasez le tout avec le dos d’une cuillère ou mixez au blender.

 

Ajoutez dans l’ordre, les rognons (ils cuisent moins vite) puis les morceaux de khaledji dès que les morceaux de rognon commencent à s’attendrir.  Saupoudrez de garam massala et d’amchour pour donner un goût sucré-salé. 

 

Laissez mijoter à petit feu et rajoutez ½ verre d’eau. Couvrez et laissez cuire encore un petit peu.

 

Vous verrez à la fin des bulles d’huile qui commencent à apparaître.

 

Vous pouvez ajouter un petit filet d’huile d’olive pour donner à votre curry un brillant et une belle couleur.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter dans le curry des morceaux de pommes de terre. Faites-les frire préalablement et rajoutez-les au curry quelques minutes avant la fin de la cuisson pour qu'elles s'imprègnent de la sauce.

Pour les épices, vous n’êtes pas obligés de suivre à la lettre, mettez les épices qui vous conviennent.

Dernière modification le samedi, 25 août 2018 22:55 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open