Évaluer cet élément
(4 Votes)

Curry de poisson à la coriandre

Aujourd’hui, nous allons déguster un bon curry de poisson. Y-a-t-il des personnes qui n’aiment pas le poisson ? Je ne le pense pas. Petits et grands en raffolent. La chair si délicate en fait un plat convivial.

A Madagascar, plus précisément à Tamatave, on trouvait un poisson qu’on appelait Trois Taches car il avait trois taches sur sa carapace. C’était le seul endroit du pays où on pouvait le trouver. 

Les pêcheurs faisaient du porte-à-porte avec ces poissons encore vivants. Il y avait une superstition qui courait : présentés à domicile, notamment le premier du mois : on disait qu’ils apportaient la chance et la richesse et qu’il ne fallait pas refuser de les acheter sous peine de disette.

Bien sûr, une superstition est ce qu’elle est. Tout le monde n’est pas de devenu riche après avoir consommé ce poisson mais, au moins, il était très frais.

Sur les côtes, la plupart des Malgaches vivent de la vente des produits de la mer. Tous les poissons sont plus savoureux les uns que les autres. Je pense notamment à celui qu’on surnomme le capitaine. On en trouve en France dans certaines poissonneries qui font les produits de l’Océan indien.

Ici à Paris, nous n’avons pas vraiment de poissons vivants, ni une très grande variété. Vous pouvez utiliser de la daurade, du cabillaud ou même de la truite. Ils n’égalent pas notre fameux trois-taches mais sont de bonne qualité.

Le poisson se prête à de nombreux plats. On peut le frire, le cuire au four, en faire un curry ou même un biryani.

Avec du lait de coco et un bon chutney, c’est le nirvana.

 

Dans mon enfance, ma mère préparait un bon curry au lait de coco. Elle le faisait aussi parfois simplement sauter, avec des oignons, des tomates et quelques épices. Les plats au four étaient rares car nous n’en avions pas. La cuisine se faisait sur des réchauds à charbon ou à feu de bois. Le résultat était bien plus savoureux que sur nos cuisinières à induction, qu’on fait marcher avec des boutons… modernité exige.

Quand on voyageait d’une ville à l’autre par le train, les marchands venaient vendre de la nourriture à chaque arrêt. Ils venaient notamment avec un plat rempli de tranches de poisson frites. C’était un régal !

Mais assez de souvenirs qui nous rendent nostalgiques. Passons à notre recette, un curry à la coriandre et au lait de coco.

Ingrédients pour 4 personnes 

  • 400 gr de poisson blanc (cabillaud, colin…) en filet ou en petits morceaux
  • 1 l de lait de coco
  • 20 cl de crème de coco
  • une botte de feuilles de coriandre
  • 4 gousses d’ail
  • 1 oignon (ou 2 échalotes)
  • 3 cm de gingembre frais coupé en petits dés
  • 1 cm de curcuma frais coupé en petits dés (facultatif) 
  • 1/2 càc de curcuma en poudre, 
  • 1 càc de coriandre en poudre, 
  • un petit piment, 
  • 1 càc de curry, 1 clou de girofle
  • 2 càs d’huile d’olive vierge extra
  • Sel
  • Poivre

Mixez l’ail, le gingembre, le curcuma, l’oignon et la moitié de la coriandre avec 2 càs de lait de coco et 1 càs d’huile. 

Versez la mixture dans une casserole à fond épais

Chauffez légèrement

Coupez le petit piment et épépinez-le.

Mélangez le curcuma en poudre, la coriandre en poudre, le curry, le clou de girofle et le piment coupé en dés

Ajoutez ce mélange à la mixture et laissez cuire une à deux minutes (sans faire brûler), le temps que le parfum des épices se répande.

Versez ensuite le reste du lait de coco, salez et poivrez.

Portez à frémissement 15 à 20 min, le temps que la sauce épaississe légèrement et devienne bien parfumée.

Ajoutez le poisson coupé en petits morceaux et portez à frémissement une dizaine de minutes (un peu moins s’il s’agit de filets qui cuisent et se défont plus vite).  Il doit rester des morceaux grands comme une bouchée. 

Ajoutez la crème de coco et le reste de la coriandre Laissez cuire encore une minute. 

Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez chaud 

Conseils : 

Pour plus de consistance du poisson (morceaux entiers) vous pouvez aussi le faire frire au préalable (mieux vaut avec la peau, ça tient mieux)

Vous pouvez remplacer le poisson par des crevettes également.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/19/d531369376/htdocs/clickandbuilds/Joomla/MyCMS/templates/youfact/html/com_k2/default/item.php on line 173
Dernière modification le mardi, 15 octobre 2019 15:48 Écrit par 

Laissez un commentaire

Qui suis-je ?

Open